Maxime Atger Quintet

Maxime Atger Quintet – Ajmi Jazz Club (Avignon) – Mars 2018

Créé en Janvier 2018, le quintet de Maxime Atger est un projet moderne autour de compositions.

Entouré de l’instrumentation classique, c’est aux côtés de Sylvain Avazeri (Trompette), Ludovic Pradarelli (Piano), Pierre-François Maurin (Contrebasse), Mathieu Chrétien (Batterie), que Maxime propose une musique aux accents toniques et nuancée de douceur et de poésie.

La recherche des atmosphères aboutit à la découverte d’une musique clair-obscur qui sait dépeindre des ambiances particulières et donner le change entre les sonorités, les structures et le jeu des instrumentistes.

Jouer cette musique, c’est pour eux, mettre en lumière des sensations presque visuelles. Tout en gardant l’instrumentation habituelle du quintet, Maxime Atger sait insuffler par sa musique des accents toniques ou langoureux dans chaque morceau tout au long du déroulement de ce projet.

Maxime Atger Quintet & Raphaël Imbert – Cité de la Musique de Marseille – Novembre 2018

Un monde sans contraste, sans ombre et sans lumière serait néfaste à tous, c’est donc pour contrer cette idée « noire » que le projet s’est articulé autour de compositions lumineuses et poétiques, toutes aussi différentes mais assez homogènes dans leurs sensibilités et leurs natures.

Le voyage musical proposé par Maxime Atger est poétique, et les effets sonores restent minimalistes pour permettre à chacun de se créer sa propre projection dans ces lumières.

Il parvient à rétablir un équilibre entre les sonorités et les musiciens qui font entrer dans la lumière des longues phrases très chaleureuses ou au contraire très froides comme des éclairages diffus qui viennent à la rencontre d’un public conquis.
Le saxophone de Maxime Atger transmet « des éclats sonores » comme si il était illuminé par des inspirations, des respirations toutes en ombres et lumières. C’est un jeu volatile où les sonorités vibrent avec intensité et ampleur.

Maxime Atger Quintet Invite Raphaël Imbert – Cité de la Musique (Marseille) – Novembre 2018